moustiques tigres

Les moustiques tigres : maladies, symptômes et prévention !

5 (100%) 1 vote[s]

Le moustique tigre peut-être porteur de plusieurs maladies pathogènes qu’il peut porter simultanément et transmettre à l’homme au cours d’une seule piqûre. Quelles sont ces maladies ? Explication dans cet article !

Arrivé d’Asie du Sud-est, on reconnaît le moustique tigre (Aedes albopictus) à sa petite taille et à ses rayures noires et blanches. Il a un vol assez lent qui permet de l’écraser en vol. Beaucoup moins craintif qu’un moustique commun, il n’attend pas la nuit pour piquer et peut aussi venir prélever un peu de sang sur vous au cours de la journée. Si le plus souvent la piqûre de cet insecte est inoffensive, il peut néanmoins arriver qu’elle transmette des maladies tropicales comme la dengue, le chikungunya ou le zika s’il a piqué des personnes préalablement infectées. Ces maladies sont des infections virales dont les complications peuvent parfois entraîner la mort. Le risque d’épidémie en métropole devient chaque année un peu plus plausible.

Les signes et les symptômes de ces maladies

La dengue : les premiers symptômes se manifestent au bout de 3 à 14 jours (en moyenne 4 à 7 jours) après la piqûre infectante. On observe alors un syndrome grippal accompagnée de maux de tête intenses, des vomissements, une augmentation du volume des ganglions (adénopathie), une éruption cutanée, des douleurs rétro-orbitaires (derrière les yeux), musculaires voire articulaires. Il n’existe aucun traitement spécifique. Les symptômes persistent en général 2 à 7 jours. Chez les personnes fragiles essentiellement, une complication rare « la dengue hémorragique » est possible. Une complication potentiellement mortelle, mais un diagnostic précoce et une prise en charge rapide permet souvent de sauver des vies.

Le chikungunya : se caractérise par l’apparition brutale de fièvre souvent accompagnée de courbatures et de douleurs articulaires (arthralgies) souvent invalidante obligeant la personne à se tenir voûtée, mais elle disparaît généralement au bout de quelques jours ou de quelques semaines. Les autres signes et symptômes communs sont notamment myalgies, céphalées, nausée, tête, fatigue et éruption cutanée (au niveau du tronc et des membres). La plupart des patients se rétablissent complètement, mais dans certains cas l’arthralgie peut persister pendant plusieurs mois ou même plusieurs années.

Le zika : les symptômes sont assez proches de ceux de la dengue. Ils apparaissent 3 à 12 jours après la piqûre de moustique et se manifestent par un syndrome grippal (fièvre, maux de tête, courbatures), une conjonctivite avec douleurs oculaires et yeux rouges, œdème des mains et des pieds et éruption cutanée (exantheme maculopapuleux) et des démangeaisons. Dans une très grande majorité des cas, la maladie provoque peu de symptômes et guérit en 2 à 7 jours.

Comment prévenir les moustiques tigres ?

Pour prévenir la prolifération des moustiques tigres, vous devez supprimer les eaux stagnantes dans votre jardin et de changer l’eau des vases de manière régulière. L’eau stagnante, même en faible quantité, suffit pour que le moustique tigre y ponde ses œufs et prolifère. Il est conseillé d’ailleurs d’enlever les soucoupes des pots de fleurs ou de les remplir de sable, et de mettre à l’abri de la pluie tout objet pouvant se remplir d’eau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *