verres

Quels sont les différents types de verres ?

Les verres qui constituent les verres de nos paires de lunettes ne sont pas tous pareils. Selon les besoins du porteur, ils peuvent être unifocaux, multifocaux ou même progressifs. D’ailleurs même les matières de fabrication diffèrent d’une paire à une autre. Certaines lunettes sont faites avec une matière organique tandis que d’autres sont fabriqués avec des minéraux. 

Les différents types de verre selon le trouble corrigé

On fera ici la différence entre les verres foyer ou monofocaux et à multiple foyer ou multifocaux. Dans cette catégorie on retrouve les verres progressifs.  

  • Les verres progressifs

On doit ces types de verre à un certain Bernard Maitenaz en 1959. Les lunettes sont alors utilisées pour rétablir une bonne vue pour les personnes atteintes de presbytie à travers des zones de correction. Cependant contrairement à une lentille multifocale, le réglage se fait progressivement sur l’ensemble du verre. La répartition entre les zones n’est pas perceptible et le réglage est graduel. Les lunettes permettent à celui qui les porte de voir convenablement aussi bien à proximité que de loin. Il existe aussi des verres dégressifs pour les troubles de vison intermédiaire. En ce qui concerne la prise en charge verre progressif, celle-ci permet d’avoir un remboursement d’environ 60 % des frais d’optiques.  

  • Les verres multifocaux

Ces variétés de verre sont recommandées pour la presbytie également et certains troubles visuels spécifiques. Elles disposent de deux ou trois niveaux de correction (vision médiane, vision de près, et vision de loin). Celles-ci étaient largement utilisées auparavant, mais leur apparence laissait un peu à désirer. Voilà pourquoi on commence de plus en plus à les délaisser à cause de leur manque d’esthétisme.

  • Les verres unifocaux

Les verres monofocaux ont le même pouvoir correcteur sur toute leur surface. Ils permettent à leur porteur de voir avec une netteté optimale à une distance raisonnable. Aussi, ils sont utilisés pour corriger la vue des individus souffrant de la myopie. Mais on les conseille aussi généralement pour d’autres types de maladies comme l’astigmatisme et l’hypermétropie. De plus, la majorité de ces verres sont traités pour contrer les effets indésirables de la lumière bleue des écrans.

Les matériaux utilisés pour la confection des verres

Contrairement aux vitres des fenêtres classiques, les verres des lunettes ne sont pas faits à partir de matériaux minéraux uniquement. D’ailleurs ces derniers sont mis de côté pour leur extrême fragilité. Il suffit qu’on les relâche par accident pour qu’ils se retrouvent en mille morceaux sur le sol. Ces particules sont dangereuses pour les pieds.

Actuellement on trouve des modèles conçus à base de matière organique ou synthétique. Il existe aussi des verres traités que l’on protège avec un revêtement anti rayures, lumière bleue ou reflets. Ils protègent alors les yeux de la fatigue. Tel est le cas par exemple des verres photochromiques.  

Ceux faits à base d’éléments organiques sont les plus abordables et les plus résistants. On comptera dans cette catégorie les polycarbonates. On les recommande pour les amateurs de sports, car même si les lunettes tombent, elles se casseront difficilement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.